My Blog

La pratique des arts

Voici mon dernier rédactionnel paru dans le Criquet magazine N°246 d’Octobre 2021 en page 5. “La pratique des arts”. Qu’est ce que l’art? Quelle lien existe-t-il entre artiste et artisan? Si ces question vous interpellent, cliquez sur “Read more” (Lire la suite) ou suivez ce lien. Merci à Dider Aubray pour le super travail qu’il fait pour ce magazine incontournable de notre région.

Depuis cette rentrée, peut-être avez-vous commencé ou repris une activité artistique : de la musique, de la danse ou du dessin? Mais qu’est-ce que l’art?  Le mot art vient du latin ars qui se traduit par habileté, technique ou savoir-faire. Art se disait aussi en grec teckhnè qui lui aussi signifie technique. Alors l’art serait-il avant tout un savoir-faire technique? Certes, ce n’est pas suffisant mais pour être musicien, il semble que la condition minimale soit de savoir jouer convenablement d’un instrument de musique. Pratiquer un art est donc souvent associé à un apprentissage technique. On pourrait alors dire que sans technique pas d’art, et sans pratique, pas de maîtrise technique. Le mot art – dans son étymologie –  renvoie à la fois à la création de l’œuvre pour l’artiste et à la fabrication d’un ouvrage pour l’artisan. Artiste et artisan ont pour point commun de façonner la matière pour en extraire quelque chose. L’œuvre est le produit de l’ouvrier (que le grec traduit d’ailleurs par le mot opera). L’art n’est donc pas seulement une inspiration née de l’imaginaire d’un individu. Aussi visionnaires soient ses idées, elles ne suffisent pas à produire de l’art. Son inspiration doit devenir matière, une réalité sensible, tangible, décelable par la vue, l’ouïe ou le toucher. D’ailleurs, l’art est toujours relié au domaine de la sensibilité, de ce qui peut être perçu par nos sens, par notre corps. Né de l’esprit, l’art doit prendre corps pour se définir. Ne dit-on pas d’une œuvre qu’elle nous touche lorsqu’on l’apprécie? Le passage de l’idée à la matière s’effectue alors par le processus de création. Aussi créer une œuvre ne peut se faire que par la maîtrise technique. C’est d’ailleurs un des axes d’enseignement que je vous propose dans ma classe de guitare. Au-delà des aptitudes, différentes pour chacun, la pratique et l’expérience sont sans doute les meilleures écoles d’apprentissage. Ceci dans quelque domaine que ce soit. La musique ne déroge pas à cette règle. Votre talent de musicien sera toujours proportionnel au nombre d’heures passées sur votre instrument de musique. Apprendre c’est d’abord s’approprier un savoir-faire, un geste qui concrétise une idée aussi sublime soit-elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *