My Blog

Une histoire de “Black Strat”

Voici mon dernier rédactionnel paru dans le Criquet magazine N°247 de Novembre 2021 en page 4. “Une histoire de Black Strat”. Quelle est cette guitare mythique? Quels sont ses aventures rocambolesques? Pour en savoir plus , cliquez sur “Read more” (Lire la suite) ou suivez ce lien. Merci à Dider Aubray pour le super travail qu’il fait pour ce magazine incontournable de notre région.

Le Criquet Novembre 2021 - numéro 247

En Juin 2019, la maison de vente aux enchères Christie’s à New York réalise une vente record. Cent vingt-six guitares ayant toutes appartenues à David Gilmour, guitariste des Pink Floyd, sont vendues au profit d’une association (Client Earth) qui lutte contre les effets du changement climatique. Parmi ces instruments, une guitare électrique noire dénommée la “Black Strat” s’arrache alors à 3 950 000 US Dollars. Jamais une guitare n’avait atteint une telle enchère ! On s’attendrait à ce que cet instrument soit d’une qualité exceptionnelle, pourtant, elle est considérée par David Gilmour – qui l’a possédée pendant 45 ans – comme une guitare tout à fait ordinaire. C’ est une guitare de type Fender Stratocaster standard de 1969, une année qui est loin d’être considérée comme l’âge d’or de la firme Fender. Ce modèle est sorti d’une chaine de production sans aucun soin particulier. C’est en 1970 que David Gilmour en fait l’acquisition en se rendant chez Manny’s, un magasin de musique de New York. Un an plus tard, il en fera sa guitare principale. Elle subira alors de multiples modifications et sera jouée sur pas moins de huit albums des Pink Floyd dont les célèbres “Wish You Were Here”, “Dark side Of The Moon” et “The Wall”. Après une dernière modification ratée (un changement de bloc vibrato), le musicien la délaisse en 1984 puis finit par l’oublier. Quelques années plus tard, le Hard Rock café demande à David Gilmour une de ses guitares à exposer. La “Black Strat” se retrouve ainsi pendant dix ans, derrière une vitre du Hard rock Café de Dallas (Texas). David Gilmour leur précisant bien qu’il ne leur donnait pas mais qu’ils pouvaient l’emprunter à condition de donner de l’argent à une œuvre de bienfaisance. Dix ans plus tard, il souhaite la reprendre mais le Hard Rock Café affirme que cette guitare est à eux. Document à l’appui, David Gilmour finit par  la récupérer dans un état lamentable avec des pièces manquantes. Elle fut restaurée et David Gilmour retrouva sa “Black Strat”. C’est ainsi que vingt ans plus tard, elle devint l’objet d’une vente record chez Christie’s. Pour lui, ce n’était qu’un instrument de travail, et c’est ainsi qu’il l’a toujours vue. Si vous possédez une guitare, à vous de lui donner son histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *