My Blog

Noël en chansons

Voici mon dernier rédactionnel paru dans le Criquet magazine N°248 de Décembre 2021 en page 4. “Noël en chansons”. Quelle est l’origine des chansons de Noël? Quelle était la place de la musique lors de cette fête si particulière? Pour en savoir plus , cliquez sur “Read more” (Lire la suite) ou suivez ce lien. Merci à Dider Aubray pour le super travail qu’il fait pour ce magazine incontournable de notre région.

Le Criquet Décembre 2021 - numéro 248

Les premiers chants de Noël prennent leurs racines dans la tradition chrétienne. A l’origine, ce sont des chants liturgiques ou des cantiques chantés en latin. Le premier chant de Noël connu serait “l’Hymne des anges” et daterait du deuxième siècle après Jésus-Christ. Ces airs lents et solennels ont ensuite évolué avec plus de rythme et finirent par se danser pour évoquer la joie de cette fête de la nativité. Le terme anglais de “Christmas Carols” désignait d’ailleurs des chants destinés à être dansés en cercle. En réalité, ces “Carols” anglais sont d’origine païenne et remontent à des temps bien plus anciens que le christianisme. Dans ces cérémonies païennes, les gens honoraient alors le solstice d’hiver en dansant autour de cercles de pierres. La plupart des fêtes religieuses ayant emprunté leurs rites aux traditions païennes, les chants fêtant le solstice d’hiver sont devenus les “Christmas Carols”, célébrant la naissance du Christ. Au VIIIème siècle, de nombreux chants de Noël ont ensuite été composés en latin. Au XIIIème siècle, les “mystères de la nativité” – sortes de représentations théâtrales chantées sur le parvis des églises – ont été mis en scène pour relater la naissance de Jésus-Christ. Le plus ancien chant français qui subsiste est “Entre le bœuf et l’âne gris”. Ce cantique date du XVIème siècle. La grande majorité des chansons de Noël que nous connaissons aujourd’hui viennent du XVIIIème et du XIXème siècle. Parmi les plus célèbres cantiques de cette époque, on retient : “Il est né le Divin Enfant” ou encore “Douce Nuit, Sainte Nuit”, ce dernier fut chanté pour la première fois en 1818 en Autriche (“Stille Nacht”). Une des œuvres emblématiques de la fête de la nativité est sans doute “L’oratorio de Noël”, composé par Jean-Sébastien Bach en 1734 à Leipzig (Allemagne). Cette œuvre, dont l’exécution intégrale dure deux heures et demi, fut écrite pour être chantée avec chœur et orchestre dans l’église. Il faut imaginer qu’à l’époque de Bach, la messe de Noël durait presque la journée entière et se répétait pendant plusieurs jours. Ainsi l’oratorio, créé pour cette occasion, était destiné à être joué durant la liturgie pour illustrer les différentes parties de l’office. Dans ces temps-là, les fidèles allaient et venaient dans l’église pour écouter l’office pendant le cours de la journée au gré de leurs affaires et de leurs visites. Le paroissien ne restait pas la journée entière mais pouvait revenir plusieurs fois pendant la journée. De nos jours, Noël se fête toujours en musique. Une jolie occasion de sortir vos instruments de musique ou de chanter en famille pour éclairer ces fêtes un peu plus encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *