My Blog

La musique des sphères

Voici mon dernier rédactionnel paru dans le Criquet magazine N°252 d’Avril 2022 en page 4 : “La musique des sphères”. D’après les plus grands philosophes de notre histoire, la musique est un reflet de l’univers. Le cosmos serait alors ordonné suivant une harmonie parfaite. Si vous voulez en savoir plus à ce sujet, cliquez sur « Read more » (Lire la suite) ou en suivant ce lien. Merci à Dider Aubray pour le super travail qu’il fait pour ce magazine incontournable de notre région.

C’est bien connu : dans le vide sidéral on n’entend aucun bruit. Et pourtant, sur le site de la NASA, il est possible d’entendre le son émouvant des planètes de notre système solaire. L’idée que les planètes puissent produire un son est loin d’être nouvelle. Pythagore (580 av. J.-C. – 495 av. J.-C.) y avait déjà beaucoup réfléchi. Non seulement il inventa notre gamme musicale actuelle mais il affirmait en substance que la musique des hommes n’était qu’un pâle reflet de la musique des sphères, c’est à dire des planètes. Il avait bien compris que ce qui tourne est cyclique et peut donc se traduire en fréquence, puis en son. C’est le cas notamment des astres. Plus tard, Platon (428 av. J.-C. – 347 av. J.-C.) reprenant les théories de Pythagore, confirmait et dissertait sur ces concepts dans ses ouvrages (Timée, La république). Le succès de cette représentation du monde, héritée de la tradition antique et reprise par Boèce (480-524) ne faiblira pas pendant tout le Moyen Âge. En 1619, le savant Johannes Kepler ira encore plus loin dans son livre Harmonice Mundi. Il démontrera que les lois de l’univers gouvernent non seulement les dimensions du cosmos et les mouvements planétaires, mais également les consonances musicales. Cette vision poétique et sonore de notre système solaire va forcément inspirer les musiciens de tous horizons. Hildegarde Von Bingen (1098-1179) écrira de nombreuses compositions en référence à l’harmonie universelle, autrement dit à la musique des sphères. On pourrait aussi citer la valse Sphären-Klänge (musique des sphères)  de Joseph Strauss (1827-1870), le fils de Johann Strauss. Gustav Holst, compositeur anglais, deviendra célèbre en créant en 1918 une magnifique suite orchestrale en sept mouvements intitulée les planètes. Plus récemment, on écoutera Keith Jarrett avec le disque « Hymns / Spheres » (1976) , Mike Oldfield avec l’album « Music of the Spheres » (2008) puis enfin Coldplay avec leur dernier opus « Music of the Spheres » (2021). Même le fameux label « Universal Music » réfère explicitement à l’harmonie des sphères dans le nom de sa société de production. Si la ronde musicale des planètes vous inspire, attrapez votre guitare – certaines existent même à sept cordes (pour nos sept planètes) – et entrez dans la danse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *