Olivier Mesnier

Discography

Oeuvres pour guitare

Voici 40 ans tout juste que Gérard Montaudouin écrit et compose pour la guitare classique. Compositeur, virtuose, professeur ; plus qu’un instrument, la guitare est un prolongement de lui-même. Pour ce musicien exigeant, écrire pour la guitare, c’est quitter le répertoire classique et offrir des pièces porteuses d’histoires et de sens. Ses œuvres, Gérard Montaudouin aime les écouter jouer de loin, en simple auditeur: « je veux entendre la musique…au delà de la guitare ». Alors, comme une évidence, il a confié l’interprétation de ses pièces au guitariste Olivier Mesnier. Un ami, un complice musical à qui il a demandé de jouer ses compositions en toute liberté. En y mettant son âme.

Chronique de l’album – Guitare Classique Magazine N°79

  • Extrait

    Interlude

  • Extrait

    Foxi Valse

  • Extrait

    Lolita Valse

Acheter l’album au format digital

12,00Ajouter au panier

Ce disque, c’est avant tout l’envie de Gérard Montaudouin de nous emmener sur un sentier différent, entre escales et rencontres. Plusieurs styles, plusieurs époques se côtoient. Un voyage tout en nuances, comme on passe de la joie à la pudeur avec des pièces plus intimes, où résonnent le style personnel et novateur du compositeur. Envie de fermer les yeux pour saisir les subtiles résonnances de cordes à vide et de notes tenues, ressentir l’audacieux placement des doigts en filigranes dans la partition ; une technicité nécessaire qui fait parfois surgir des harmonies hardies. C’est un émouvant hommage à la guitare pour en exprimer les immenses possibilités harmoniques et polyphoniques, les différentes couleurs sonores, une variété de rythmes et de mouvements sans limites.

Olivier Mesnier
Passionné de culture, musicien et poète. Né à Paris en 1968, il fait ses études de guitare dans la classe du Maître uruguayen Óscar Cáceres dont il devient l’ami et l’assistant. Il poursuit ses études musicologiques à l’université de Paris. Parallèlement, attiré par l’improvisation, il se forme auprès des plus grands guitaristes français en guitare électrique et en particulier auprès de Jean-Claude Rapin qui le guidera dans le métier durant sept ans. Fort de cette connaissance guitaristique et musicale, il s’oriente assez tôt vers la transmission et fondera une approche pédagogique solide et réfléchie. Professeur à l’académie de musique de Belleville-sur-Loire sous la direction de Benjamin Halay, il aura aussi l’opportunité de jouer en soliste sur plusieurs dates du festival Val de Jazz. En 2010, Il créera son école de guitare en Californie mais l’amour de sa culture et de son pays le ramène en France où il poursuit son enseignement et ses projets musicaux.

Gérard Montaudouin
C’est par la guitare que ce musicien généreux et passionné concilie sa carrière d’artiste et son éclectisme résolu. Né en 1946, Il débute la guitare à douze ans puis reçoit la formation de Pierre Durand. Sa rencontre avec Patrick Gaudi l’emmène ensuite à entrer dans la classe de José Tomás au conservatoire d’Alicante. A partir de 1972, son intérêt pour la musique ancienne le porte à pratiquer le luth renaissance, baroque ainsi que la basse de viole. Plus tard, installé à Castres, il participe aux « Rencontres internationales de la guitare » et suivra les cours de Roberto Aussel. C’est aussi à cette époque qu’il côtoie certains des plus grands compositeurs pour guitare de son temps ( Joaquín Rodrigo, Léo Brouwer, Abel Carlevaro…). Il dédie certaines de ses œuvres à de grands artistes tel Fréderic Zigante, qui jouera en première mondiale ses Cinq Phonies pour guitare en 2002 en Suisse. Aujourd’hui encore, Gérard Montaudouin est un intarissable compositeur.