Olivier Mesnier

Mon Blog

De l’organisation dans nos résolutions – Dernier article Le Criquet Octobre 2019

Voici mon dernier rédactionnel paru dans le Criquet magazine d’Octobre 2019 en page 5. « De l’organisation dans nos résolutions ». Vous trouverez ici des conseils sur la façon de travailler la guitare. L’optimisation du temps de pratique est précieuse pour une progression plus rapide. Merci à Dider Aubray pour le super travail qu’il fait pour ce magazine incontournable de notre région.

Le Criquet Avallonnais N° 224

De l’organisation dans nos résolutions

Ca y est. Cette fois ci, c’est la rentrée ! C’est le moment d’organiser les grands projets de l’année à venir sans perdre les bénéfices de l’été. Peut-être avez-vous acheté un nécessaire à cocktails pour faire le même mojito qu’à la paillotte d’Ibiza ou un élastique en pebax pour faire de l’exercice pendant que vous faites la vaisselle. Mais pour ceux qui font de la musique que pouvez-vous faire? Vous avez peut-être déjà acheté une guitare avec le prix encore accroché dessus ou la méthode des 6000 accords injouables trouvée au vide-grenier. Si vous êtes déjà initié, il est possible que vous n’ayez pu emmener votre guitare en vacances et que la chaleur estivale ait transformé l’accordage de votre guitare en un sitar. La rentrée est toujours un peu déroutante.

Alors c’est l’occasion de se donner des objectifs, d’organiser sa pratique et de doper sa motivation. Pour se mettre dans de bonnes dispositions, commençons par repenser l’espace de travail pour la musique : un endroit au calme ou l’on peut se concentrer sans être interrompu ou distrait. Le mieux est un espace dédié avec un pupitre ouvert, une chaise adaptée (surtout pas le canapé), les partitions à côté, le métronome prêt à fonctionner, des médiators (ou des ongles bien lisses). Bref, tout ce qu’il faut sous la main pour ne pas avoir à chercher partout. C’est encore mieux si la guitare est posée en permanence sur son stand, prête à être jouée. La ranger dans son étui à chaque fois peut finir par être un frein psychologique à votre pratique quotidienne. D’où l’idée d’un endroit à soi où l’on peut laisser son espace ouvert sans devoir tout sécuriser au-dessus de l’armoire au cas où une partie de golf se jouerait dans le salon. Être au calme : ça parait dérisoire mais note capacité à se déconcentrer est redoutable. Idéalement, le téléphone sera sur « silence », plus de réseaux sociaux ni de séries, on est loin de la télé et personne n’est dans la pièce. On peut aussi mettre une feuille à côté de soi car souvent, on va penser à des tas de choses qui n’ont rien à voir et il ne faut pas s’y arrêter (acheter des merguez, regonfler le vélo…). Donc notez sur cette feuille ce qui vous passe par la tête et continuez ainsi à pratiquer concentré. Commencez par vous échauffer lentement avec une bonne conscience du déplacement de vos doigts, du son que vous produisez. Ne zappez pas directement au riff que vous connaissez par cœur mais restez axé sur l’organisation de votre pratique. Continuez par des exercices sur le placement rythmique. Poursuivez ensuite sur un nouveau morceau choisi que vous souhaitez maitriser puis terminez votre séance par quelque chose de libre (ça peut-être de l’improvisation ou quelque chose qui vous fait plaisir). Evitez de terminer la séance sur un ressenti négatif. Si un exercice ne passe pas, ralentissez le tempo et conservez le pour la pratique du lendemain. Le mieux est de diviser son temps de pratique quotidienne en différentes parties égales (technique, rythme, morceau, improvisation) et d’avoir un objectif assez clair de ce que l’on veut obtenir et de s’y tenir. Alors tous à vos guitare et en avant pour la rentrée. Si vous voulez en savoir plus sur la guitare, développer votre jeu, booster votre enthousiasme ou savoir comment progresser, je vous accueillerai avec plaisir dans mes cours.

Have your say